Depuis longtemps, les druides utilisent une roue pour comprendre les cycles de la vie. Cette roue de l’année celtique, qui représente les saisons, les célébrations, les plantes et la vie elle-même, symbolise le flux perpétuel du temps, sans début ni fin. Elle nous encourage à vivre pleinement le moment présent, en accord avec la nature, tout en restant attentifs aux changements qui surviennent, que ce soit dans la croissance des plantes ou dans les migrations des animaux. Les druides marquent ces transitions par des rituels et des festivités.  Voyons comment célébrer la beauté et la richesse des cycles naturels tout au long de l’année.

Vivre en harmonie avec la Nature : les fondements du druidisme

Le druidisme est une philosophie de vie qui enseigne que chaque élément de l’univers possède une essence distincte, et que la nature est gouvernée par cinq éléments primordiaux : la Terre, le Feu, l’Eau, l’Air et l’Éther. Chacun de ces éléments est considéré comme ayant sa propre énergie. Dans cette perspective, le calendrier annuel, également connu sous le nom de Roue de l’année, est construit autour de ces cinq éléments, avec des moments où l’un ou l’autre élément est plus prédominant.

Le druidisme est une manière de vivre très orientée vers la nature, en lien avec les arbres, les saisons, le passage du temps, les rythmes de la vie et nos propres rythmes intérieurs.

Se connecter aux fêtes druidiques permet de revenir à des pratiques rituelles. Le rituel, c’est la transition d’un état à un autre. Ce sont des moments qui nous aident à prendre conscience de ce que nous avons vécu, de libérer ce dont nous n’avons plus besoin, que nous voudrions transformer, et de nous octroyer de passer à quelque chose de nouveau.

Roue de l'année celtique

La Roue de l’Année Celtique : un symbole de connexion à la nature

La Roue de l’année celtique est une représentation symbolique des cycles saisonniers. Elle est divisée en huit parties égales, correspondant aux huit principales fêtes celtiques, appelées sabbats. Ces fêtes marquent des moments importants de l’année agricole, mais aussi spirituelle. Elles s’articulent autour des équinoxes, des solstices et de certains jours intermédiaires, symbolisant le cycle de vie – mort – renaissance.

Cette roue est intéressante pour se connecter à la nature et à ses rythmes internes. Elle sert de guide pour comprendre les cycles de croissance, de récolte, de repos et de renouveau, en offrant l’opportunité de célébrer chaque transition en symbiose avec la nature et les saisons. Mais également de se relier à notre propre mouvement intérieur et observer comment nous réagissons et interagissons avec le vivant. Et en cette année 2024, n’en avez-vous pas particulièrement besoin ?

Au fil du temps, cette tradition s’est enrichie. Elle s’est adaptée au changement et aux cultures des nouvelles sociétés. Malgré tout, elle a su garder son essence et sa connexion avec la Terre et les cycles de la vie. Encore aujourd’hui, la Roue de l’année est célébrée et honorée par de nombreuses personnes à travers le monde, témoignant de son pouvoir intemporel de nous relier à la Terre et à notre quintessence.

Elle nous guide à travers les saisons et les festivités, nous permettant de progresser en harmonie avec la nature. Plus accessible au quotidien, elle convient à ceux qui cherchent à comprendre l’impact des événements naturels sur leur vie et leur évolution personnelle.

Les principales fêtes de l’Année Celtique

Voici les principales fêtes de l’année celtique dans l’ordre traditionnel :

* Samhain (31 octobre) : Début de l’année celtique, période où le lien entre les vivants et les esprits est plus fin. On rend hommage aux ancêtres et on célèbre l’entrée dans la saison sombre.

* Yule (20-21 décembre) : Solstice d’Hiver, marquant la renaissance du soleil et de la lumière. Temps d’introspection et de retour dans notre Terre intérieure.

* Imbolc (1er février) : Réveil timide de la Terre après l’Hiver. Moment de purification et de fertilité, avec le retour des premières fleurs (Perce-neige, Pissenlit, Pâquerette).

* Ostara (20-22 mars) : Équinoxe de Printemps, équilibre entre jour et nuit. Temps pour semer les graines et se préparer à la croissance et au renouveau.

* Beltane (1er mai) : Célébration de la fertilité de la Terre et de la vie. Les feux de Beltane purifient et renforcent les liens communautaires. Temps de reliance à l’autre.

* Litha (20-21 juin) : Solstice d’Été, avec le jour le plus long de l’année. Moment où les plantes médicinales sont le plus gorgées d’énergie.

* Lughnasadh ou Lammas (1er août) : Première fête de récolte, hommage au dieu Lugh et célébration de l’abondance de la nature en récoltant les fruits de la terre. Temps de gratitude.

* Mabon (20-22 septembre) : Équinoxe d’Automne, honorant à nouveau l’équilibre entre lumière et obscurité. Deuxième fête de récolte. Temps de pardon, de ralentissement et de préparation à l’obscurité croissante de l’Hiver.

Chaque célébration de la Roue de l’année porte des significations profondes et un symbolisme riche. Ces fêtes étaient des moments pour renforcer les liens avec la Terre, la communauté et le sacré.

Même si ces traditions sont anciennes, de nombreuses personnes continuent de célébrer ces portes en 2024. Les rituels, les cérémonies et les festivités peuvent varier, mais l’essence de la connexion avec la nature et le cycle de la vie reste présente.

La Roue de l’année celtique nous rappelle la beauté et la richesse des cycles naturels qui nous entourent. En nous connectant à ces rythmes ancestraux, nous pouvons trouver un sentiment de compassion, de gratitude et de spiritualité profonde. Que vous choisissiez de célébrer ces fêtes de manière traditionnelle ou que vous les adaptiez à votre propre pratique, que chaque rotation de la Roue vous apporte inspiration, croissance et connexion avec le monde qui vous entoure. Des ateliers seront bientôt proposé pour dessiner votre Roue de l’année, inscrivez-vous à la lettre d’information pour être tenu au courant des prochaines dates.