En 2024, la porte du Solstice d’Été s’ouvre le 20 juin. C’est un moment tout particulier de l’année où le jour est plus long que la nuit. Après cette date, les journées commencent à raccourcir. Ancrée dans des traditions anciennes, Litha célèbre la fertilité de la terre mais également la richesse qui l’accompagne. Les rituels et les cérémonies honorent la lumière bienveillante du soleil qui inonde la terre. Les feux de joie qu’on allume et les danses pratiquées alors sont symbole de purification et de renouveau. Ils sont les témoins de notre gratitude pour les bienfaits de la nature.

La magie des plantes et des herbes : partir à la cueillette à Litha

La cueillette des herbes a une grande importance lors du Solstice d’Été. La nature étant à son apogée, c’est le moment idéal pour récolter des plantes magiques telles que la Rose, le Millepertuis ou encore la Verveine. Cependant, il est essentiel de respecter le cycle de croissance des plantes pour assurer leur pérennité.

Certaines plantes nécessitent une récolte régulière tout au long de l’Été pour favoriser une bonne production florale, telles que les fleurs de Calendula ou de Camomille. Si on ne les récolte pas au début de la belle saison, elles produisent des graines et cessent de produire des fleurs.

Si vous préférez les voir fleurir pendant tout l’été, alors n’hésitez pas à les tailler. Dans le cas contraire, vous aurez rapidement des graines à récolter !

D’autres plantes, comme la Sauge, le Basilic, le Romarin, le Thym et l’Ortie, bénéficient de la stimulation par la coupe.

La récolte régulière de leurs feuilles encourage la croissance et la production de nouvelles pousses, assurant ainsi des récoltes abondantes tout au long de la saison estivale.

Cette pratique de récolte respectueuse du cycle de vie des plantes garantit non seulement une abondance de ressources, mais contribue également à la santé de l’écosystème naturel de la plante.

Les cycles de la plante et de la récolte

Chaque plante suit son propre cycle et possède une période optimale pour la récolte. Il est important de comprendre ces cycles pour récolter les plantes de manière judicieuse et respectueuse de la nature :

– Les bourgeons doivent être collectés juste avant leur ouverture en feuille ou fleurs, lorsqu’ils sont bien gonflés et prêts à éclore.

– Les fleurs des arbres fruitiers doivent être cueillies avec parcimonie, car elles nourrissent les abeilles et sont essentielles à la pollinisation et à la fructification. Le fait de laisser certaines fleurs à l’intersaison et à l’Automne, comme la Bourrache, le Calendula et les Capucines, permet d’offrir une source de nourriture aux abeilles pour traverser les longs mois d’Hiver.

– Les baies doivent être récoltées à maturité, bien que parfois les oiseaux et les insectes puissent les prendre avant nous.

En comprenant et en suivant ces cycles, vous pouvez ainsi honorer la nature et bénéficier pleinement des bienfaits des plantes tout en contribuant à la préservation de l’équilibre écologique.

Conseils pour une cueillette respectueuse de la nature

Lorsque vous commencez à vous intéresser à la cueillette de plantes, il est normal d’être enthousiaste et de vouloir en collecter beaucoup.

Cependant, il est important de suivre quelques règles pour préserver la nature et profiter pleinement de cette expérience.

  • Respectez la nature : cueillez avec modération. Prenez uniquement ce dont vous avez besoin et variez les endroits de cueillette. Évitez de tout prélever dans un même endroit pour permettre aux plantes de se reproduire ;
  • Protégez les plantes rares et évitez d’en prendre pour qu’elles puissent se développer. Revenez l’année suivante pour voir comment elles évoluent. Assurez-vous de ne pas toucher aux espèces protégées ;
  • Choisissez judicieusement vos endroits de cueillette. Évitez les zones près des routes, des usines ou des champs qui utilisent des pesticides, car les plantes peuvent absorber les polluants ;
  • Cueillez en hauteur. Ceci pour éviter tout contact avec les déjections animales ;
  • La meilleure heure pour cueillir est un peu avant midi, lorsque le soleil a bien séché la rosée sur les plantes. N’oubliez pas de porter un chapeau pour vous protéger ;
  • Demandez l’autorisation avant de cueillir une plante. Prenez un moment pour lui demander son accord. Cela montre votre respect envers la nature ;
  • Utilisez le bon équipement. Préférez les paniers en osier et les emballages en papier kraft au plastique. Équipez-vous d’un ciseau, d’un petit couteau ou d’un sécateur pour la cueillette ;
  • Certaines plantes peuvent être urticantes, comme les feuilles d’Ortie. Si vous craignez ces désagréments, prenez des gants ou cueillez les plantes plus doucement. Il est également bénéfique de demander à la plante avant de la cueillir, comme une manière de respecter son essence et ses défenses naturelles.

Identifiez bien la plante. En cas de doute, ne la cueillez pas. Vous devez être certain d’avoir bien identifié la plante ou la fleur que vous collectez.

Restez vigilant. Parfois, des espèces toxiques se cachent parmi les comestibles, ou leur ressemblent fortement. Soyez attentif pour ne pas les confondre et ainsi éviter les erreurs.

Ainsi vous pourrez profiter de la cueillette en toute sécurité et en préservant la nature. C’est une expérience agréable et respectueuse de l’environnement que vous apprécierez sûrement.

L’Arbre sacré, symbole de Litha : Le Chêne (Quercus)

Le Chêne, symbole emblématique de Litha, règne en tant que roi de la forêt. En thérapie énergétique, il est utilisé pour retrouver la force, l’encouragement et la solidité, ainsi que pour renouer avec votre propre pouvoir.

Si vous vous sentez affaibli ou avez besoin de retrouver votre force intérieure, travailler avec le Chêne peut être bénéfique. Les rituels impliquant le Chêne comprennent souvent des danses autour de cet arbre majestueux et des méditations pour absorber son énergie protectrice.

Majestueux avec sa silhouette imposante et son feuillage dense, le Chêne incarne la puissance et la longévité. Sa croissance lente nous enseigne la patience et la confiance en notre labeur pour que nos efforts soient récompensés. Généreux, le Chêne se protège tout en veillant sur son entourage. Robuste, il insuffle bravoure et force à notre être, éveillant une énergie d’indépendance.

Son bois de grande qualité est précieux. Il est utilisé dans la construction, la menuiserie mais aussi la fabrication de tonneaux pour le vieillissement du vin.

Dans les traditions celtes, le Chêne était vénéré, considéré comme un vecteur de magie et de générosité. Les druides honoraient ces Chênes sacrés pour leur pouvoir protecteur et leur capacité à canaliser les énergies et sa résilience.

Litha est une fête qui célèbre la chaleur du soleil qui vient nous réchauffer, mais aussi illuminer la nature. C’est le temps des cueillettes des plantes et des préparations qui nous accompagneront pendant toute l’année suivante. Découvrez comment réaliser votre propre macérat huileux dans cet article dédié à Litha et le Millepertuis, le Calendula et la Rose,  trois plantes qui peuvent vous soutenir durant cette période.