Le printemps est une saison qui nous invite à nous mettre en mouvement au même rythme que la nature. Ostara, fête du renouveau pour les Celtes marque l’heure de mettre en terre les graines au jardin. Mais également de planter dans notre terre intérieure de nouveaux projets. Pour commencer, découvrons ensemble quelques plantes pouvant venir nous soutenir pendant cette saison. Romarin, pissenlit, pâquerette ou délicate violette odorante, comment ces fleurs et ces plantes peuvent-elles nous aider ?

Un premier printemps, tout en mouvement

Le printemps est divisé en deux parties : un premier printemps et un second.

Retrouvez plus de détail dans cet article : Ostara et le printemps : planter nos graines et renouer avec le vivant.

Vous êtes amené, surtout pendant la première partie de la saison, à prendre soin tout particulièrement de votre foie ainsi que de votre vésicule biliaire.

Ces deux organes reliés aux émotions de la colère et de la frustration sont très sollicités. Après un hiver « au ralenti », il est bien d’aider un peu notre organisme à se remettre tout doucement en mouvement.

La nature étant merveilleusement bien faite, les premières plantes à sortir de terre au printemps sont, pour la plupart, des amies du foie et de la vésicule biliaire.

Quelques plantes soutenantes en cette période d’Ostara

Pissenlit dans un coucher de soleil. Plante du printemps et d'Ostara.
Taraxacum officinal

Le pissenlit (taraxacum officinal) :

Consommé en salade, en soupe, en infusion, en jus ou tout simplement en croquant les bourgeons, le pissenlit est une des premières plantes à sortir de terre au printemps.
Son énergie vivante amène de la lumière et de l’ancrage.

C’est une plante bio-indicatrice, c’est-à-dire qu’elle communique des informations sur les propriétés du sol.
Lorsque vous en avez beaucoup sur un terrain, cela montre à quel point la terre a besoin d’être nettoyée.

Le pissenlit est persévérant face aux difficultés. Il pousse n’importe où en se frayant un passage entre les fissures sans aucun problème. 

Plante dépurative, elle nettoie l’organisme en profondeur. Elle est aussi indiquée pour la beauté et l’éclat de la peau.
Le pissenlit amène la saveur amère et un goût de terre qui stimule le foie et le « réveil ».

Appartenant à la famille des astéracées, tout comme les marguerites, les pâquerettes et les tournesols, cette plante a une évolution très intéressante.

Elle pousse « soleil » avec sa belle fleur jaune apportant de la lumière, du courage et de l’ancrage. Ensuite, elle s’endort « lune » en dispensant ses akènes (fruit de la fleur) au vent pour se multiplier.
C’est une plante anémophile, qui aime le vent.

Message du pissenlit

« Sois confiant ou confiante et courageux, courageuse, continue de t’élever, même si la route est parfois difficile, tous les sols peuvent fleurir ».

La pâquerette (Bellis perennis) :

« Je t’aime, un peu, beaucoup, passionnément ».
Mais aussi, je M’AIME.

La pâquerette fait également partie des astéracées. C’est une plante héliotropique, c’est-à-dire qu’elle suit les rayons du soleil et se referme quand celui-ci se couche ou par temps couvert.

Fleur un peu rebelle, à l’aspect parfois chiffonné, la pâquerette invite à l’authenticité, à rester soi-même sans donner d’importance à ce que peut dire ou penser l’extérieur.

C’est une plante recommandée pour les personnes qui se comparent sans cesse aux autres et qui sont continuellement dans la compétition.
Elle apporte de la tendresse et nous apprend à nous aimer tels que nous sommes.

La pâquerette est rafraîchissante, joueuse et enthousiaste, elle est idéale pour se reconnecter à son enfant intérieur.
Les colliers et les couronnes de pâquerettes sont symbole de fidélité et de protection, ils attireraient également l’amour.
On dit que suspendre un collier de pâquerettes au-dessus des lits des bébés les protège et empêche les fées de les emporter.

Douce pâquerette dans un champs. Plante du printemps et d'Ostara.
Bellis perennis

Liées à la déesse Freya, déesse de l’amour et de la fidélité, les pâquerettes poussaient en abondance dans son jardin.

C’est une plante très bonne pour la peau, on peut faire une infusion avec les sommités fleuries pour se nettoyer le visage.
En macérât huileux, elle est excellente pour galber les seins et soulager la mastose.

Elle a également des propriétés anti-inflammatoires, très bonnes en cas d’entorses ou de contusions.

Message de la pâquerette

« Accepte ta singularité en restant authentique et fidèle à la personne que tu es ».

Petit groupe de violettes flânant au soleil. Plante du printemps et d'Ostara.
Viola odorata

La violette odorante (viola odorata) :

La violette odorante est une des fleurs les plus mystérieuses et secrètes.

Symbole d’humilité et d’amour secret, elle invite à protéger son jardin secret, à ne pas trop se dévoiler.

Fleur à l’odeur discrète, elle fait partie des plantes qui viennent aider le monde tout en discrétion, sans faire de vagues.

Ses feuilles, que l’on appelle « limbes cordiformes » en termes botaniques, s’ouvrent lentement pour laisser apparaître une forme de cœur, qui symbolise sa reliance à l’amour de la vie, mais également à l’amour de soi.

C’est une plante appartenant à la famille des violacées, comprenant plusieurs espèces, dont les pensées (Viola x wittrockiana) et la violette hérissée (Viola hirta), utilisées en élixir floral pour les personnes discrètes et timides.

La violette se développe par stolons, qui sont des racines rampantes. Cette plante aime les endroits légèrement ombragés et retirés de l’agitation ambiante.

Elle porte en son sein une grande force qui vient travailler sur l’ouverture du cœur et l’acceptation de soi.

Lorsque l’on vous offre un bouquet de violettes, vous êtes en droit de vous demander si la personne vous « aime en secret ».

Si vous la rencontrez lors de vos balades dans la nature, demandez-vous si votre sanctuaire intérieur est bien protégé ? Ne vous dévoilez-vous pas trop ?

Message de la violette

« Aménage en toi un jardin secret que tu nourriras par des actions humbles et connectées au cœur ».

Le romarin (rosmarinus officinalis) :

Romarin se dressant fièrement. Plante du printemps et d'Ostara.
Rosmarinus officinalis

Cette plante commune, très utilisée en cuisine, regorge de secrets que vous ne soupçonnez pas.

Parlons d’abord de ses vertus les plus connues.
C’est une grande amie de la sphère hépatobiliaire, respiratoire et du système immunitaire.

Elle régénère et draine le foie ; elle a une action expectorante bronchique ; elle lutte contre la fatigue et enfin elle est antibactérienne.

Il est conseillé d’éviter les infusions de romarin le soir, car elle est excitante.

On peut utiliser le romarin en bourgeon en ce début de printemps pour un travail en profondeur du foie.

C’est une plante persistante que l’on retrouve tout au long de l’année, traversant sans mal les quatre saisons, bien qu’elle aime particulièrement le soleil.

Le romarin est une plante soutenante sur le plan émotionnel. Elle permet d’ouvrir un accès à d’autres plans de conscience.
Elle enseigne la capacité à rebondir après avoir vécu des événements difficiles dans la vie. Et elle impulse joie de vivre et enthousiasme.

Le romarin nous connecte directement à notre force intérieure, et renforce la confiance en soi en apportant une clarté à l’esprit.

Message du romarin

« Chaque événement dans la vie permet de cheminer vers une plus grande confiance en soi ».

C’est donc tout près de nous que se trouvent des fleurs et des végétaux simples qui apportent de l’aide dès les beaux jours. D’autres plantes peuvent soutenir notre sphère hépatobiliaire et notre émotionnel. N’hésitez donc pas à vous tourner vers un phytothérapeute ou encore un herbaliste compétent pour les découvrir.

Information importante
Lorsque j’utilise le mot « médecine », je me rapproche des croyances ancestrales qui partent du principe que chaque élément, plante, aliment ou encore être vivant possède sa propre énergie de bien-être afin de nous relier à la sagesse innée de la terre.
Je ne suis ni médecin ni thérapeute et ne peut être en aucun cas être tenue responsable de la façon dont seront prises les informations transmises au lecteur de cet article qui n’a pour seul but que d’informer et partager mes connaissances.
Il est important de toujours prendre connaissance des contre-indications avant ingestion de n’importe quelle plante.