« Cycle » est un nom masculin. Le Robert définit un cycle comme étant une « suite de phénomènes se renouvelant sans arrêt dans un ordre immuable. » Par exemple, il y a le cycle des saisons. La nature nous offre de nombreuses autres périodes qui se succèdent. Les connaître nous permet de nous harmoniser avec elles et de vivre mieux. Voyons ensemble comment les plantes exercent une influence sur nos cycles de vie.

Qu’est-ce qu’un cycle de vie ?

Avez-vous déjà remarqué comme nous sommes entourés de cycles ?

  • Les secondes, les minutes, les heures,
  • Les jours, les semaines, les mois, les années,
  • Les saisons,
  • Les cycles lunaires,
  • Les cycles féminins,
  • Lever et coucher du soleil,
  • Notre respiration (inspire-expire),
  • Les battements de notre cœur,
  • Notre système digestif.

Il en va de même pour la Nature.

Graine mise en terre, sortie de terre, élévation, feuille, floraison, fructification, montée en graine, repos. Pour reprendre au prochain printemps.

La nature et notre perception du soi

Les plantes sont des enseignantes. Elles interagissent avec nous, nous connectent à notre intuition et à notre cœur.

Une pousse de plante se trouve au creux des mains d'une jeune femme.

De nombreuses civilisations comme les Amérindiens, les Celtes ou les peuples de culture Hindoue par exemple considèrent le règne végétal comme un guide qui nous montre le chemin lorsque notre boussole se dérègle.

Certaines plantes, comme l’armoise (Artemisia) ou encore le lierre (Hedera helix) et la liane Banisteriopsis caapi, dont l’écorce sert à la préparation hallucinogène l’ayahuasca, sont utilisées à des fins thérapeutiques et pour certains rituels de purification.

Ouvrant un espace subtil à l’intérieur de nous, pour que nous puissions « voir » et évoluer de la manière la plus juste qui soit. 

L’authenticité est, selon moi, la clé d’une existence épanouie.

Se retirer de nos croyances souvent limitantes afin d’avancer avec humilité et sérénité sur un chemin qui nous ressemble.
Oublier ce que nous « croyons » vrai n’est pas toujours évident.

Il faut presque apprendre à oublier ce que l’on a sait, pour réapprendre de nouveau en fonction de la personne que l’on est devenu en évoluant au fil de la vie.

Les plantes peuvent nous aider dans ce cheminement.
Nous avons besoin d’elles pour vivre, respirer, nous nourrir, évoluer.
Suivre nos cycles de vie.
Elles ont besoin de nous pour les honorer.
Nous occuper d’elles et en prendre soin est presque une obligation que nous avons oubliée.

Que nous apprend la nature ?

Lorsqu’on met une graine en terre, il y a un sentiment très émouvant de la voir sortir et s’élever vers le ciel.
D’observer l’écosystème se formant autour d’elle et voir sa « médecine » se répandre en elle et autour d’elle.

Lorsque nous sommes dans une intention de découverte, nous faisons l’expérience du ressenti.
Nous percevons comme l’intervention des plantes en nous, aussi subtile soit-elle, fait naître en nous un sentiment de plénitude, de calme et de présence à soi.

Elles parlent à notre âme et à notre cœur.

Même si on ne s’en rend pas tout de suite forcément compte, le travail se fait, les énergies s’alignent et impulsent en nous des idées, de la lumière, de la guérison.
Elles nous invitent à aller vers ce qui est essentiel.
Elles fertilisent notre imagination.

Qui n’a jamais été subjugué par la beauté d’une fleur ou son odeur ?
N’avez-vous jamais remarqué comme la lumière est magique dans une forêt ?
Comme elle se fraye un chemin entre les branches des arbres pour dessiner des formes sur les troncs voisins ou sur le sol ?
Et le vent, lorsqu’il chatouille vos narines, ne vous donne-t-il pas l’envie de sourire ?

Faites-en l’expérience.
Soyez présent à la nature, elle vous aidera à l’être en vous tout au long de vos cycles de vie.

Le cœur de l’homme éloigné de la Nature devient dur.
L’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène à ne plus respecter l’Homme.

Standing bear – Chef Sioux

L’influence des plantes sur nos cycles de vie

La nature, les plantes, les arbres nous ancrent profondément.

Nous devenons, au fur et à mesure, plus sensibles à ce que nous racontent notre corps et notre esprit. Nous ouvrons de l’espace en nous pour accueillir de la nouveauté et faire remonter notre lumière (la sève).

L’énergie se répand dans notre corps, mais également à l’extérieur. C’est un beau partage de connexion, naturel et puissant avec notre entourage.

Cela demande du temps, cela requiert également de certainement laisser derrière soi des croyances, des liens ou encore des situations.

Nous avons tous des nœuds dans la vie à démêler.

Le pardon et le respect sont la solution. Mais une fois que les nœuds sont partis, il est à certains moments indispensable de se libérer de la situation pour approcher une plus grande harmonie.

C’est aussi respecter sa nature profonde que de ne pas accepter certaines choses.

L’important étant d’avancer sans avoir de ressentiment envers qui ou quoi que ce soit.

Des rayons de lumières traversent les arbres.

Se reconstruire ailleurs

On observe parfois que d’une année à une autre, une fleur prospère à un emplacement différent. Elle est certainement issue d’une semence qui serait tombée et qui aurait été emportée par un oiseau ou par le vent pour s’implanter plus loin.
Il en va de même pour nous.

Nous avons le droit de reconstruire ailleurs si l’endroit où nous nous trouvons ne nous nourrit plus de douceur.Chaque étape de notre vie sur terre est reliée au cycle de la nature. De notre naissance à notre dernier souffle. Nous passons ainsi de l’état de graine à la sortie de terre, de la sortie de terre à l’élévation, puis à la fructification jusqu’à perdre nos feuilles pour nous endormir.

C’est le cycle de la vie. Plus on progresse dans l’écoute de la nature et à l’intérieur de nous, plus nous arrivons à nous recentrer en nous, à laisser tomber le voile pour éclairer notre vision et à aller à l’essentiel.

Je vous accompagne tout au long de l’année par des articles truffés d’informations ainsi que de nombreux conseils afin de traverser les saisons pour vous connecter au rythme de la nature.
Ponctuellement des « balades rencontres » seront organisées pour aller à la découverte de la flore environnante.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Le pouvoir des plantes et de la nature