De nombreuses civilisations se servent depuis la nuit des temps d’une roue retraçant les cycles de la vie. Ces différentes roues se divisent toujours en plusieurs parties, rythmant ainsi le cycle des saisons et l’année qui s’écoule. Elles servent de base à l’interprétation des périodes les plus propices au commencement de nouvelles choses. La roue de l’année est certainement celle qui vous permet de réfléchir le plus clairement à vos projets à venir. Saisons, fêtes et rythmes personnels sont favorables à divers objectifs. Chacun peut créer son propre schéma, je vous invite ici à découvrir comment construire votre roue de l’année.

Quels éléments intégrer dans la roue de l’année ?

Choisissez des éléments importants, qui ont une signification pour vous.

Il peut s’agir d’éléments personnels comme des anniversaires, des dates marquantes ou plus « universels » comme les fêtes calendaires, les cycles lunaires…

S’il s’agit de votre première roue, je vous conseille de ne pas y mettre trop d’éléments, car vous risqueriez de vous y perdre.

Commencez simplement afin de l’utiliser jusqu’à la fin du cycle. Un peu à la fois, vous pourrez y ajouter différents points. Ajoutez uniquement des éléments qui vous paraissent clairs.

Voilà quelques pistes pour vous donner des idées :

  • Les saisons ;
  • Les cycles lunaires ;
  • Les cycles féminins ;
  • Les fêtes calendaires ;
  • Les plantes ou les arbres de saison ;
  • Les signes astrologiques ;
  • Les éléments ;
  • votre animal de pouvoir ;
  • Les périodes de repos, de travail, d’introspection…

Vous décidez vous-même comment votre roue et le cycle qui va s’ouvrir s’articulent.

Choisir sa méthode pour construire sa roue

Vous pourrez découvrir que certaines personnes placent les directions et éléments différemment en fonction de leurs croyances.

Je me base sur mes propres croyances (druidiques et indiennes), mes expériences et observation de la nature.
Aussi, si certains éléments ne vous parlent pas, ne les indiquez pas ! Il sera tout à fait possible d’articuler votre roue au cours du cycle si vous désirez ajuster chaque positionnement.

Il est fondamental de vivre sa roue en fonction de ses propres ressentis.

Certaines personnes créent des autels où chaque élément est changé au fur et à mesure des différentes saisons et fêtes.

D’autres tiennent un carnet dans lequel les événements des jours et des semaines qui passent sont dessinés et écris à la main. Différents éléments récoltés dans la nature, comme des feuilles, des souvenirs ou encore des photos y sont intégrés. A ce moment-là la roue prend la forme d’un journal à souvenirs et à secrets.

A la fin du cycle, ce cahier est soigneusement rangé pour être ressorti plus tard. Il est également être brûlé dans le feu pour marquer la fin de cette période. Ce rituel permet de laisser aller le passé et d’accueillir la nouveauté.

Quelle que soit la méthode que vous choisirez, il est bon d’avoir votre roue à portée de vue pour suivre vos rythmes.

Construire sa roue de l’année, pas à pas

Commencez par tracer un cercle et divisez-le en 8, ajoutez le NORD pour vous y retrouver (illustration ci-dessous).

Vous allez pouvoir commencer à indiquer les éléments que vous souhaitez voir et/ou avec lesquels vous souhaitez travailler pendant le cycle à venir. 

Commencez votre « année » au moment qui vous semble le plus juste, mais je vous conseille de débuter lors d’une fête ou d’une saison pour que cela soit plus fluide pour vous.

Vous pouvez également télécharger ce modèle.

Ajoutez les saisons et les éléments correspondant pour faciliter la lecture de votre roue et la dater.
Notez que dans les exemples qui suivent suivent, je me base sur la tradition celte. L’hiver représente l’élément TERRE et FEU, l’été, l’EAU et l’AIR …
En MTC (médecine traditionnelle chinoise), les saisons et éléments sont placés différemment. Réalisez votre roue en fonction de vos croyances.

Ensuite, les fêtes calendaires, comme Noël, Pâques ou encore les portes celtes.

Beaucoup d’éléments qui peuvent être intégrés à votre roue, un champ des possibles s’ouvre à vous.

La seule règle étant de bien placer les éléments aux dates correspondantes afin de vous y retrouver. Par exemple, le printemps commence toujours entre le 20 et 22 mars (selon votre hémisphère).

Exemple de roue de l’année : regardons de plus près…

Dans notre exemple, basé en partie sur les fêtes celtiques, la « première porte » de la roue est celle de l’équinoxe du printemps, où vous pouvez décider de commencer votre cycle.

Y sont indiquées la saison, les fêtes celtiques et l’élément qui va venir vous soutenir durant cette période.

Les plantes et arbres correspondants, les émotions et organes qui vont être sollicités, un peu de folklore druidique, quelle « médecine » va avoir un impact sur la période, etc.…

Ostara marque la première porte. Elle équivaut à l’équinoxe du printemps.

Cette fête celte symbolise le retour de la lumière, le renouveau, une invitation à l’action.
Après un hiver qui nous a demandé de cocooner, Ostara nous invite à  déployer notre lumière vers l’extérieur.

C’est, comme tous les équinoxes, un point d’équilibre entre le jour et la nuit. Le moment de se mettre en mouvement et d’éveiller notre énergie.

Plus d’informations sur Ostara dans cet article : Ostara, déployer sa lumière.

Nous sommes dans l’élément Feu, qui impulse une double énergie d’action, de passion, de créativité. C’est le moment de planter des graines en terre, mais également en soi.
Le Feu est lié à la colère et à l’ego qui ont un impact sur le foie et la vésicule biliaire. Les plantes de cette saison comme le pissenlit ou encore l’ortie viennent justement soutenir ses organes.

C’est la période de se demander ce que l’on a envie de « planter » pour ce nouveau cycle qui s’ouvre.

Et ainsi de suite…

Observer autour de soi

Il n’y a pas de limites dans l’observation de la vie autour de soi et en nous. Faire des liens entre chaque élément permet de voir avec plus de clarté son cheminement et son mode de fonctionnement.

La roue de l’année doit refléter vos connaissances et évoluera en même temps que vous.

Il n’est pas impossible qu’au fil du temps, vous vous ouvriez à d’autres cultures, d’autres croyances et que vous empruntiez un chemin différent de celui sur lequel vous êtes actuellement. Un chemin qui correspondra plus à qui vous êtes à l’instant T et qui prendra une toute autre direction afin d’explorer d’autres lieux lors de votre parcours de vie. Votre sensibilité va se développer et votre intuition également. Vous tisserez un lien à la nature plus fort. Chaque année, des éléments seront ajoutés ou enlevés. Tout est mouvement et apprentissage. Tout est évolution.

Dates et équivalences des fêtes celtiques à placer dans la roue de l’année

  • 1er février : Entrer dans l’élément Feu / Imbolc 
  • 20-22 mars : Printemps / Ostara
  • 1er mai : Entrer dans l’élément Eau / Beltane
  • 21 juin : Été / Litha
  • 1er août : Entrer dans l’élément Air / Lughnasadh
  • 21 septembre : Automne / Mabon
  • 31 octobre / 1er novembre : Entrer dans l’élément Terre / Samhain
  • 21 décembre : Hiver / Yule